Les actualités de notre agence Provence Luberon Sotheby’s International Realty

Personnalités qui adorent le Luberon

Personnalités qui adorent le Luberon

Augustin de Romanet, PDG d’Aéroport de Paris

Le président-directeur général d’Aéroport de Paris déconnecte au milieu des plaines du Lubéron

Un avion, ça décolle et atterrit 24 heures sur 24. A ce titre, difficile d’imaginer que le patron des aéroports de Paris (ADP) puisse lui-même prendre du recul et déconnecter de son quotidien. Il confesse d’ailleurs que « l’idée de s’arrêter de travailler ne lui a jamais traversé l’esprit ». Il s’y essaie toutefois en filant dès qu’il le peut dans le sud de la France, où il possède une maison.

Augustin de Romanet sera dans le Lubéron pendant vingt jours cet été. C’est là qu’il mettra en application sa recette préférée pour déconnecter : « ne plus avoir d’agenda ». « Avoir le temps de perdre son temps, c’est quelque chose de totalement magique », raconte le PDG, qui semble déjà prêt à se fondre dans ce quotidien sans rendez-vous, ni obligation.

Mais comme le trafic aérien se poursuit inlassablement, il accordera un peu de son temps, « presque une heure par jour », à son travail. « Ce n’est pas désagréable finalement. Ce qui est plus brutal, c’est de reprendre après avoir totalement coupé ».

En amateur de piano, Augustin de Romanet ira, en voisin et comme chaque année, garnir les gradins de La Roque-d’Anthéron, « le meilleur festival du monde ». Une passion qu’il partage d’ailleurs avec un de ses fils.

C’est entouré de ses amis de la région et avec toujours beaucoup de musique, principalement du Schubert, que le dirigeant aime déconnecter de son quotidien très prenant. Et les magnifiques décors de la région s’y prêtant, il s’accorde un maximum de temps pour marcher.

Une activité qu’il ne réserve d’ailleurs pas à ses vacances. Au quotidien, s’il a besoin de s’éclaircir les idées ou de faire redescendre la pression, le Boulonnais d’origine part se balader le long des quais de Seine. Casque sur les oreilles, il marche ainsi près de 15 kilomètres par semaine, appliquant une recette du moine bouddhiste Matthieu Ricard : « Pour être en bonne santé, il faut marcher deux fois vingt minutes par jour le plus vite possible ». De quoi entretenir un bon karma et espérer que ses aéroports ne soient pas trop affectés par les grèves.

credit photo http://www.plur.is

Les faits - Comment les personnalités du monde politique, des médias ou de la culture déconnectent pendant l'été…
"Augustin de Romanet, l’art de la perte de temps en Luberon"

http://www.lopinion.fr/2-aout-2015/augustin-romanet-l-art-perte-temps-1630-26753